[INTERVIEW] rice Vicious Decembre 2001

rice :: rice :: Profil

Aller en bas

[INTERVIEW] rice Vicious Decembre 2001

Message  unko le Jeu 6 Déc - 22:49




Vicious Decembre 2001
Text: Naoko Takeichi


"Le simple fait d'être libre est rock, n'est ce pas?
alors nous continuerons à vivre librement et à faire ce que nous voulons!"


Avec leurs personnalités radicalement differentes, Yuki et Hiro de rice ont ecrit leur musique ensemble et ont su aplanir leurs differences en avançant. Ils disent, "Jusqu'à present, nous n'avons pas de regrets dans nos vies". Leur maxi-single, Kurogane, est rempli de ce sentiment de satisfaction.



-Y a-t-il des domaines dans vos vies ou vous pensez vraiment que vous vivez le "rock lifestyle" (style de vie rock)?


Yuki : definitivement! de mon point de vue, hiro est totalement "rock" . Il y a plein de traits de lui que je n'ai pas.
Depuis que je suis principalement le seul à ecrire les musiques et les paroles, c'est comme si je le tirais derrière moi ; mais en realité, chaque chanson que j'ecris doit beaucoup à sa presence. hiro est un mec qui vit à son propre rythme - il dort quand il a sommeil, il se lève quand il a envie de se lever, sans horloge interne. Sa personnalité est ainsi, très ouverte. Si je gemis pour de toutes petites choses et que je lui en parle, après je vais mieux, ".. attend, pour quoi je m'inquietais à l'instant?" il est comme un guide pour moi.

Hiro : oh! tu es trop bon, chéri! (rires) Mais serieusement, je pense que nous nous aidons mutuellement comme une equipe grâce à nos personnalités differentes. Je suis vraiment gentil en general, je ne peux que l'aider!! Je n'ai pas le talent pour faire quelque chose d'improvisé, alors que Yuki est vraiment bon pour ca.
Donc le fait est qu'il me donne ensuite beaucoup de choix donc je peux participé au processus. Même pour les choses du quotidien, il saisit de petites choses que je manque. Je pense que c'est un mode de vie cool et je ne pourai jamais m'en separer.


- Y a-t-il des choses dans vos vies que vous regrettez ?

Yuki : Il n'y a rien d'important que je laisse derrière moi en en etant desolé, mais il y a beaucoup de petites choses! (rire) Comme, quand je sors et que j'achète un T-shirt je quitte le magasin en pensant : "Aïe, j'aurai du choisir une autre couleur que celle-ci." (rire) Ce genre de choses secondaires et stupides comme ça qui ne sont pas comparableq à de grandes choses comme où nous serons demain? La vie est pleine de soucis. Mais je n'aime pas m'arrêter sur ces choses une fois qu'elles ont été décidées, donc j'essaye juste d'avoir la foi et continuer à avancer. Je pense que c'est une bonne approche de la vie.

Hiro : je suis totalement d'accord. Je pense qu'il est essentiel pour Yuki d'être capable de faire ce qu'il veut et continuer à être lui même. Il ne doit pas changer du tout, je suis autant concerné que lui.

- Yeah. À propos, de votre second single, Kurogane sort le 31 octobre n'est-ce pas ?

Yuki : Ohh puissant! (rire) Je pense que les gens comprendront la signification de ce titre s'ils lisent l'écriture à l'arrière de la pochette du CD, mais je me demande aussi si peut-être il évoque quelque chose sur nos propre convictions.
Le concept que nous avons établi dans ce single est "wa" [le concept japonais de l'harmonie] et donc je pense qu'il pourrait donner un goût différent à nos autres chansons. Dans les paroles j'ai essayé de mettre beaucoup l'accent sur les jeux de mots. Il y a beaucoup de répétitions dans les mélodies et j'ai bon espoir que la combinaison du son et des paroles laissera une bonne impression aux auditeurs. Je serai très heureux si ça le fait!

- Il y a quelques éléments de musique classique japonaise et chinoise, aussi.

Yuki : oui, et c'est très amusant d'essayer de le déchiffrer . (rire) Dans les paroles de "'Yomi no mokuzu" (piste 2), pour parler simplement les sujets sont "Dieu, j'ai besoin de boire " et "je souhaite trouver l'amour". Dans le passé, il était difficile d'être avec quelqu'un que vous aimiez vraiment à cause des mariages politiques et des choses comme ça. C'est les sujets que j'aborde et sur quoi je chante. Il y a aussi des changements de tons associé à la musique traditionnelle japonaise.
"Sekireki no setsuna" (piste 3) a deux lignes à la fin : "ceux qui pensent au présent, savourent le présent" et "Ceux qui pensent à demain, s'élèveront vers demain." Dans ces lignes j'essayais d'écrire des voies diverses de la vie. Quelqu'un qui vit l'instant présent et laisse ses moments briller sera capable de voir la beauté de chaque jour, ce qui est génial. Quelqu'un qui regarde loin dans le futur et agite ses ailes vers des promesses de lendemains aura beaucoup de foi, ce qui est génial egalement.
J'ai cette chanson entière sur ce principe donc je pourrais chanter ces deux lignes. (rire) Cela se lie avec le thème d'aujourd'hui, n'est-ce pas ?

- Tout à fait.C'est parce que vous utilisez de tels mots si anciens, quand vous écoutez la chanson il y a un écho très calme. C'est joli.

Yuki : je sais! Pour "Kokou no kiroku" (piste 4) j'ai pensé que les paroles seraient problématiques, mais elles se sont avérés ne pas l'être. En répétant des phrases, j'aspirais à une sorte de beauté et d'élégance. Cette chanson a plus de paroles en écriture moderne que les autres et je pense que les auditeurs ressentiront vraiment quelque chose, ils l'interprèteront avec leurs propres mots.

- En ce qui concerne la dernière piste "Air", elle se trouvait aussi sur votre premier single?(Angerudie)

Yuki : c'est peut-être une sorte de document? La chanson est la même qu'auparavant, mais je pense que c'est aussi complètement différent pourtant. C'est un peu comme si notre état actuel était enregistré dans la chanson.

- Bien sûr! Elle communique vraiment quelque chose de différent cette fois. Mais en général, votre voix est plus ronde et plus chaude et la batterie de Hiro ajoute une intensité à cette mélodie raffinée. Elle a certainement une saveur différente de votre travail précédent. (Air dans Angerudie bien entendu)

Yuki : Oui, avec ma voix, j'ai envie de montrer qui je suis à l'intérieur à de moi même et mon être interieur sort quand je commence à chanter.

- Uh-huh. Vos mains sont différentes, aussi. Je me rappelle vous avoir serré la main auparavant elles étaient assez dures, c'était au Shibuya AX en au cours de l'été, elles sont plus douces d'une certaine manière.

Yuki : J'avais pris du poids ?

Hiro : Hahaha! Alors toi!


- ......

Yuki : Non, non, je mens. Désolé. (rire) Mais je ressens ça aussi. Je pense que je suis devenu plus doux parce que je suis content, je vais bien maintenant. Peut-être est-ce aussi parce que je ne m'inquiète pas plus que ça actuellement.

Hiro : Yeah. Moi, pendant mes jours de congés, si je ne passe pas quelque temps à la batterie je commence à me sentir agité, et je ne peux pas me calmer.(rire) Le fait est que si je peux m'immerger dans mon jeu et si je peux continuer à le faire celà me rend vraiment heureux maintenant.

- Vous avez un style de vie de "rock", n'est-ce pas ?

Yuki : Ouaip! Le concept de rice est "free" ,donc en étant "free" c'est être "rock" ,n'est-ce pas ? Donc nous continuerons à vivre librement et faire ce que nous voulons! Viendrez vous nous voir encore ?

Hiro : ce sera amusant!
avatar
unko

Messages : 145
Date d'inscription : 20/11/2007
Age : 33
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://rice.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

rice :: rice :: Profil

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum